AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A night with .. Him || Sam

Aller en bas 
AuteurMessage
Calamity S. McLandess

avatar

♣ posts. : 107
♣ here since : 16/02/2010

♦ mood. : Lunatique

▬ APPLE'S PEOPLE. ▬
The RelationShips.:
The Mind Box:
Info or Intox ?:

MessageSujet: A night with .. Him || Sam   Jeu 18 Fév - 19:04


Je manque d’air pur, je veux tout changer,
bousculer mon cœur pour le faire parler.

    J'avais devant moi, une journée comme les autres. On dit que les jours se ressemblent les uns après les autres. Même si ce n'est pas tout le temps, le cas. J'avais toujours dur de se sortir du lit. Je partage avec mon oreiller une grande histoire d'amour compliquée et passionnée. Cette relation pourrait faire quelques jaloux. Cependant, j'ai toujours difficile à me séparer de lui. Dans ma chambre, je me sens vraiment bien et même quelques fois, je m'accorde des moments d'évasion. J'adore rester allongée là, regarde le plafond et ne penser à rien. Faire le vide, m'apporte beaucoup de bien quelques fois. Oublier un instant ce que l'on est.. Allongée dans mon lit, je me pose des tas de questions. Je me demande ce que je serai devenue si je n'avais pas fait les mêmes choix, si j'avais pris des directions différentes. Où serais - je à ce moment précis ? Au lieu d'être à ce banc, silencieuse, écoutant un vieux monsieur qui commence à perdre ses billes. Mais ne prennant pas attention, je voyageais dans mes pensées. Alors que je devrais prendre attention à ce que dis le monsieur en face de moi, m'enseignant le marketing. Une réelle passion, une vocation que je me suis trouvée depuis quelques années déjà. Je m'intéresse sérieusement à ce cours là, mais aujourd'hui était la journée la plus longue de la semaine et je n'avais plus le courage de rester attentive et bonne élève. D'ailleurs, j'étais l'une des premières à franchir la porte quand la sonnette retentit dans le bâtiment, alertant les étudiants la fin de leur journée.

    Je me dirigeais jusqu'à mon chez moi. On était vendredi, c'était donc la fin de la semaine et je comptais prendre l'air ce soir. Certes je ne savais pas qui m'accompagnerait mais bon cela ne m'inquiétait pas tellement. Arrivée dans mes lieux, je me dirigeait vers la salle de bain et je pris une douche sans tarder. Je me demandais alors où pouvait se trouver Sam à cet instant précis. Le revoir avait raviver quelque chose en moi, même si j'avais changé ou qu'il avait muri. Une flamme s'était réveillée en moi. Seulement je ne savais pas si il avait ressenti une chose parallèle à ce que j'avais pu ressentir en croisant son regard comme la première fois. Compliqué, je vous le fais pas dire. Je ne perdis plus une seconde et m'apprêta pour sortir. J'avais opté pour un jeans slim de couleur noir, un haut de couleur bleu et ma veste en cuire noir. Rien de bien grandiose, juste quelques vêtements qui me mettent à l'aise et bien dans ma peau. Je fermais soigneusement la porte derrière moi et arrêta le premier taxi qui passa devant moi. J'indiquais alors au conducteur un bar où je comptais allez me changer les idées ce soir et une dizaine de minutes plus tard j'étais arrivé. Bien sûr je n'avais aucune difficultés à rentrer dans le club. Il est vrai que le sorteur avec l'habitude de me voir trainer par ici. Je rentrais dans le club et sans hésiter je m'installais au bar.

    Serveur : « Je veux vous servir quelques chose? »
    Calamity : « Oui, une téquila et un blanc cerise svp. »

    Assise sur le tabouret, ma soirée pouvait commencer. J'étais seule mais bon on ne sait jamais quelle rencontre on peut faire ce soir. En tout cas, j'avais besoin de me changer les idées, de ne plus penser mais juste respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam T. Fendders

avatar

♣ posts. : 214
♣ here since : 17/02/2010

♦ mood. : Assez bonne

▬ APPLE'S PEOPLE. ▬
The RelationShips.:
The Mind Box:
Info or Intox ?:

MessageSujet: Re: A night with .. Him || Sam   Jeu 18 Fév - 19:40


Mais si tu passes ton temps à chercher
des raisons de ne pas te remettre avec quelqu'un,
tu en trouveras toujours plein.
A un moment il faut arrêter de se poser des questions,
et plonger, tenter sa chance.
Il faut au moins essayer.

    Je fus réveillé par mon réveil à sept heures du matin, je devais être à l'université dans une heure et demi, et je n'étais qu'à une demi-heure à pied de l'établissement et quinze minutes en voitures, du moins quand il n'y avait pas beaucoup de circulation. J'eus tout de même assez de mal à émerger, pourquoi? La veille au soir, j'étais sortis en boite de nuit, sauf que cette fois-ci j'étais allé à un after dans un autre club, je n'avais nullement envie de retourner chez moi. J'étais rentré accompagné d'une belle brune, nous avions finis la nuit dans mon lit, mais la belle inconnue avait disparu avant mon réveil. Dommage, j'avais passé une superbe nuit.
    Après avoir pris mon petit déjeuner, je me rendis dans ma salle de bain où je pris une douche, je ressortis ensuite propre comme un sou neuf. Je m'habillai ensuite d'une chemise bleu et d'un jeans bleu marine, une tenue simple comme j'avais l'habitude d'en porter.
    Spoiler:
     

    Je détestais me faire remarquer et ce depuis tout petit, vous savez dans la cour de récréation il y a trois types d'enfants: les petits enfants modèles, que tous les professeurs adorent, les petits enfants "rebelles" qui font la loi dans leur préau et ceux qui restent à l'écart. Et moi, je faisais partie de la troisième catégorie, je restais à l'écart des autres, parce que j'étais extrêmement réservé à l'époque, les autres pensaient que j'étais dérangé tout ça parce que je ne désirais pas jouer avec eux, ce n'était pas de ma faute si à cette époque là j'étais plus mûr qu'eux, et surtout à cause de ce que je vivais chaque soir, dès que je rentrais chez moi. Je suppliais même mes instituteurs de me garder, pour ne pas rentrer plus tôt, sauf qu'ils refusaient à chaque fois.
    Ma journée de cours se passa relativement bien, j'avais suivis les cours de monsieur Cuttler, professeur que je n'appréciais pas plus que ça, j'avais passé la journée avec des personnes que j'aimais bien et surtout je n'ai pas penser une seule fois à une jeune fille que j'ai rencontré il y a quelques années (eh m*rde, je viens d'y repenser du coup >.<).
    Cette fille s'appelle Calamity, la première fois que je l'ai vue, j'ai été littéralement scotché devant sa beauté, je n'avais jamais vu une jeune femme aussi séduisante qu'elle, le peu de fois où nous nous étions vu, le courant était bien passé, nous avons même passé la nuit ensemble, ainsi que les nuits des deux semaines suivantes. Nous nous étions rencontrés alors que nous étions tous les deux en vacances à Paris, en haut de la Tour Eiffel pour être précis. Nous nous sommes ensuite recroisés, il y a environs trois semaines, la revoir ici m'a fais un choc, elle que j'avais presque oublié, elle refaisait surface comme ça, et désormais, elle ne quitte plus un seul instant mes pensées. Du moins, je pense à elle chaque journée, même lorsque je couche avec d'autres filles, je m'imagine avec elle, amoureux vous avez envie de dire? Peut être. Pourquoi ne sommes-nous pas ensemble? Car elle n'est plus la même fille, qu'à Paris, je trouve qu'elle a ... changée? Oui c'est le mot exact, mais ça ne change en rien ce que je ressens pour elle. J'aurais pus lui déclarer mes sentiments il y a bien longtemps, mais j'ai fais un pari débile avec un ami: ne pas sortir avec une fille pendant un mois, et le défi est commencé depuis ce matin, cela va être tellement dur de tenir, surtout si je croise Calamity...
    Je me rendis au The Ecstasy aux environs de vingt et une heure, mais je pris tout de même une douche avant de partir de mon appartement, puis je m'habillai d'une simple chemise blanche, puis j'ajoutai une cravate noire sans serrer le noeud, ainsi qu'un jeans noir, je chaussai mes converses noires, puis me rendis donc au club.

    Spoiler:
     

    Je rentrai facilement dans le club, après tout j'étais un habitué, je me rendais souvent dans ce club, qui était d'ailleurs l'un de mes préférés. Je n'avais pas de raison particulière, mais c'était le premier club que j'avais fréquenté à New York, et ce sera toujours celui-là que je fréquenterais... du moins pour l'instant. Je n'hésitai pas un seul instant et me rendis au bar, comment bien commencer une soirée? En buvant un verre, pardi!
    J'étais loin d'être alcoolique, mais j'avoue que j'aime particulièrement consommer de l'alcool en soirée, j'ai une préférence pour une bonne petite bière, ce que je commandai d'ailleurs. Le serveur m'apporta mon verre, puis je regardai les différentes personnes qui se trouvaient là. J'eus une bonne surprise quand je vis Calamity, le serveur venait de lui servir un verre. Je pris ma bière et me rendis près de la jeune femme, qui se trouvait de l'autre côté du bar. Je m'assayai à côté d'elle, elle ne m'avait toujours pas remarquer. Je toussotai pour m'éclaircir la voix puis adressa enfin la parole à mon... amie.

    MOI ▬ « Alors comme ça, on ne vient même pas me dire bonsoir? Razz »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calamity S. McLandess

avatar

♣ posts. : 107
♣ here since : 16/02/2010

♦ mood. : Lunatique

▬ APPLE'S PEOPLE. ▬
The RelationShips.:
The Mind Box:
Info or Intox ?:

MessageSujet: Re: A night with .. Him || Sam   Jeu 18 Fév - 22:47

    Ce soir, je n’avais pas envie de me prendre la tête. Ma semaine avait été longue et fatigante. Alors ce vendredi soir, je comptais bien profiter des deux jours qui s’offraient à moi. C’est pour ça que je me décidais d’aller dans un club que je fréquentais assez souvent. J’aimais bien cet endroit. On pouvait être à la fois dans le mouvement, danser et bouger sur la piste qu’il y avait dans un coin du club et dans un autre sens, on pouvait avoir le calme, la paix de boire un verre sans qu’on vienne vous ennuyer. Puis la plus part des gens se connaissent ici, en tout cas se connaissent de vue. C’est toujours plus rassurant de passer la soirée là que dans un endroit où on se sent complètement paumée et qu’aucun des visages ne nous paraient familier. Je saluais l’homme à l’entrée qui avait l’habitude de me voir débarquer un vendredi sur deux ou quelques fois, il m’est arrivé de venir deux vendredi d’affilés. Sans même hésiter, j’étais seule ce soir donc c’était au bar que je pris place. Le serveur s’était avancé vers moi et m’avait demandé ce que je buvais ce soir. On ne change pas les habitudes alors sans même hésiter, je pris une téquila et un blanc cerise, tout simplement parce que j’en avais envie. C’est la téquila qui y passait la première. D’un coup sec, je l’avalais et mordis dans la rondelle de citron. Quand une vue que je connaissais vient m’interpeller. Je tournais le visage et remarquait que ce n’était pas n’importe qui, Sam. Ce garçon dont je n’arrête pas de penser. Comment vous expliquez ? Notre rencontre est des plus merveilleuses pour moi. Il doit être une des personne qui a le plus marqué mon chemin. Je n’ai pas eu la vie de rêve et encore moins celle de princesse, si ce n’est qu’un mélange de Blanche Neige et Cendrillon. Sauf qu’à la fin, l’histoire ne s’est pas finie bien. Mais le peu de temps que j’ai passé avec ce garçon, reste en moi. Pourquoi ? Parce que je me sentais revivre à travers lui, je voyais mon reflet dans son regard et cela me donnait la force d’avancer. Mais apparemment les bonnes choses ont une fin et nos chemins s’éloignèrent pour aujourd’hui se retrouver. Seulement je ne suis plus la même. J’ai changé. J’en ai vu des belles et des pas murs. J’ai du m’en sortir toute seule. Mon père n’est plus là derrière moi parce que la distance s’est installée entre nous depuis que j’ai du quitter San Francisco. Alors si je vois les choses d’une autre façon, c’est normal. La vie change et j’ai vu les sales côtés qu’elle peut nous offrir. Néanmoins en revoyant Sam, je n’ai pu m’empêcher de repenser à ce que l’on était, à ce que l’on partageait et surtout à l’effet qu’il me faisait encore aujourd’hui.. Alors je fis pivoter mon visage et répondit à cette remarque.

    Sam : « Alors comme ça, on ne vient même pas me dire bonsoir ? Razz »
    Calamity : « Désolé mon cher, mais je ne t'avais pas vu.. »

    J’essayais d’être telle que j’étais. Avec Sam, je ne voulais pas me la jouer et si il trouvait que j’avais changé, peut être qu’un jour je saurai lui expliquer le pourquoi du comment. Pour l’instant, c’est loin de me tracasser. Surtout quand je me laisse aller dans son regard. De plus, on aurait dit qu’il était incroyablement classe. Habillé comme je l’adore ! Je lui souriais et espérais qu’il resterait un peu près de moi, parce que depuis nos retrouvailles, nous n’avions pas vraiment eu l’occasion d’avoir une bonne discussion. Je voulais savoir ce qu’il devenait depuis tout ce temps et ce qui l’avait mené jusqu’à New York. J’étais déjà soulagée qu’il ne m’ait pas nié lorsqu’on s’est croisé pour la première fois à l’université. Certes, il aurait eu du mal à s’échapper après notre mini collusion. Après avoir bu quelques gorgées de mon verre, je me décidais à engager la conversation.

    Calamity : « Sinon comment vas tu ? Tu es seul ce soir ? »

    C’est avec l’un de mes plus beaux regards que je le regardais, essayant à mon tour de le captiver comme il le faisait. Seulement j'espérais qu’il ne s’en douterait pas. J’étais contente qu’après tout ce temps, il ne m’ait pas oublié parce que moi je n’avais rien oublié, même pas une seconde. J’avais en mémoire encore tous nos souvenirs et nos moments de complicité. Mais j’avais cette boule au ventre à chaque fois que je voulais lui dire combien il m’avait manqué et que je ne l’aie jamais oublié. Comme si tout ce que je ressentais, ne voulait pas sortir de moi. C’était une certaine façon de me protéger, de ne pas affronter la réalité..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam T. Fendders

avatar

♣ posts. : 214
♣ here since : 17/02/2010

♦ mood. : Assez bonne

▬ APPLE'S PEOPLE. ▬
The RelationShips.:
The Mind Box:
Info or Intox ?:

MessageSujet: Re: A night with .. Him || Sam   Ven 19 Fév - 0:04

    Cette semaine de cours avait particulièrement longue et ennuyeuse, mes cours de dessin architectural étaient ceux qui passaient le plus lentement. Pourtant cette matière était ma préférée, mais depuis qu'une jeune fille avait décidé de s'asseoir à côté de moi, je ne pouvais pas la supporter. Tout simplement car elle était "amoureuse" de moi, depuis le bac à sable, elle n'arrêtait pas de me suivre partout et en plus j'ai horreur de ce genre de filles, collantes et aguicheuses. Les entrainements de football, eux, étaient passé relativement vite, j'avais décidé que notre équipe devait revoir sa formation, car après tout si l'on désirait gagné des matchs, il fallait bien innover, sinon nos adversaires sauraient déjà à quoi s'attendre. Mais le cours qui m'a plu le plus était bien celui de théâtre. Nous travaillons actuellement sur la pièce "Roméo et Juliette" de Shakespeare, et devinez qui j'incarne... Roméo, youhou! (C'est ironique Razz) Ce n'est pas que je n'aime pas Roméo, c'est juste que je joue l'un des personnages principaux, alors que d'habitude je ne joue que des second rôles. Le professeur aurait-il enfin remarquer, que j'étais assez doué? Je l'espère, mais en tout "ma" Juliette n'est vraiment pas terrible... Elle est blonde aux yeux vert, elle n'est pas du tout mon genre de fille, mais bon on ne va pas chipoter pour si peu...
    C'est donc tout naturellement que je me devais d'aller faire un tour dans mon club favori, et puis je connaissais la plupart des personnes de ce club, alors autant se rendre à ce-dernier plutôt que de se faire ch*er à s'intégrer dans un nouveau club. Et puis si je ne me rendais pas en boite de nuit un vendredi soir, c'est soit que je suis malade, soit que je suis en compagnie d'une jolie fille, ce qui est très rare donc Razz.

    CALAMITY ▬ « Désolé mon cher, mais je ne t'avais pas vu.. »

    MOI ▬ « Tu es toute pardonnée, après tout je ne pourrais jamais t'en vouloir, surtout si tu ne m'avais pas vu... »

    Ma réponse était franchement... merdique, mais je ne savais pas comment me comporter en la présence de cette jeune femme avec qui je me sentais si bien, mais pourtant si nerveux. Pourquoi étais-je nerveux d'ailleurs? C'était une fille comme toutes les autres, elle n'avait rien de spécial, mis à part ses magnifiques yeux et sa façon de boire était si... qu'est-ce que je raconte moi? On boit tous de la même façon, alors je ne vois pas pourquoi elle aurait une manière spéciale de boire, franchement, Calamity me retournait le cerveau Razz.
    Je bus une gorgée de ma bière, puis je reportais mon attention sur les personnes qui se trouvaient au bar, il y avait plusieurs hommes de mon âge, qui recherchait une future proie, j'espérais sûrement qu'aucun d'entre eux ne décide de s'intéresser à Calamity, sinon je ne supporterais pas de la voir avec un autre homme que moi...

    CALAMITY ▬ « Sinon comment vas tu ? Tu es seul ce soir ? »

    MOI ▬ « Et bien je dois t'avouer, que cette semaine s'est passé très longuement. Surtout à cause de ma nouvelle voisine de cours en dessin architectural, qui est amoureuse de moi depuis l'école primaire, elle n'a toujours pas compris qu'elle m'insupportais. Mis à part ça, ça va relativement bien. Et toi? » Je pris un instant pour respirer après ce monologue puis je repris la parole: « Oui je suis seul, du moins plus maintenant, puisque je suis bien décidé à te monopoliser toute la soirée, voir même toute la nuit Razz »

    Calamity me regardait de ses magnifiques yeux marrons, si je ne détournais pas les yeux dans la seconde qui suit, je pourrais lui sauter dessus et ainsi perdre mon défi, j'avais tout de même misé cinquante dollars, et ce n'était pas rien! Malgré cela, je ne détournai pas le regard, du moins juste avant de le faire, je lui adressai un sourire poli, puis regardai mon verre de bière. Franchement, qu'est-ce que je pouvais être c*n de me comporter ainsi, alors que j'appréciai plus que bien, cette jolie brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calamity S. McLandess

avatar

♣ posts. : 107
♣ here since : 16/02/2010

♦ mood. : Lunatique

▬ APPLE'S PEOPLE. ▬
The RelationShips.:
The Mind Box:
Info or Intox ?:

MessageSujet: Re: A night with .. Him || Sam   Jeu 25 Fév - 13:46

    Entre eux, tout était naturel. Calamity se rappelle encore la première fois qu’elle a croisé son regard. Sur la tour Eiffel, un caméscope a la main, elle l’avait bousculé. La jeune femme prit alors la peine de s’excuser et de détourner son regard vers le beau brun. De suite, elle fût charmée. Puis qui ne le serait pas devant un homme comme Sam. Bien de sa personne, classe et zen à la fois, la demoiselle ressentait beaucoup d’ondes positives. Un large sourire s’était dessiné sur son visage. Après s’être excusé, ils décidèrent de passer la journée ensemble. Les deux jeunes gens continuèrent de marcher dans les ruelles de la capital. Le contact passa très vite entre eux, au point qu’ils décident également de passer la nuit ensemble. Calamity n’oublia à rien ! La rencontre était l’une des plus merveilleuses qu’elle ait eu la chance de croisé. Leurs chemins s’entrelaçaient et elle voulait en profiter avant que le destin les éloigne une nouvelle fois. Elle aimait tout chez lui. Son sourire, son regard, sa douceur et sa spontanéité, Sam était tout ce qu’elle s’était imaginé. On a déjà tous fait ce rêve, celui qu’on tombe sur la personne tant attendue, celle qui pourra nous apporter bonheur et douceur le temps qu’il faudra. Cette personne avait le visage de Sam, la demoiselle n’en doutait plus. Un coup de foudre direct et incontrôlable. La jeune femme profita du temps qu’il lui accordait jusqu’à ce jour, où ils devraient repartir chacun de leurs côtés. Malheureusement ce jour arriva plus vite qu’ils ne le pensaient. Tout simplement parce que côte à côte, le temps était passé à toute vitesse. Calamity lui dit alors au revoir mais à contre cœur. Elle devait rentrer chez elle et lui également. Néanmoins, elle n’oublia jamais ce qu’elle avait vécu, ce qu’elle avait pu partager avec Sam et tout le reste. Seulement le temps passe et les choses changent. Calamity n’est plus très exactement la même. Elle a muri et elle a vécu des choses pas très agréables. Elle doit juste faire avec. Mais il y a peu, elle a recroisé ce regard qui l’apaisait, cet humain qu’il la rendait si bien dans sa peau. Sam était à New York dans la même université qu’elle. Calamity avait du mal à y croire mais c’est ce que l’on appelle tout simplement le destin.

    Et ce soir, le destin jouait encore d’eux. Assise à ce bar, elle n’avait pas remarqué la présence de Sam. Elle était tout simplement entrée, elle avait prit place au bar et commandé de quoi boire. Quand une voix familière vient l’interpeler. Sam était également de sortie et il avait repéré la jeune femme. Elle lui sourit et lui expliqua qu’elle ne l’avait pas remarqué. Il lui pardonna à sa manière, sourire et chaleur. Calamity savait qu’elle en était toujours bleue. Mais selon elle, ce n’est qu’un détail et puis si cela se trouve ce sentiment est loin d’être réciproque. Donc autant le mettre de côté et de continuer à mener la vie comme elle vient. Alors elle poursuivait la conversation, prenant de ses nouvelles et lui demandant d’une certaine façon s’il était seul ou accompagné. Ajoutant à tout cela un radieux sourire sur son visage angélique.

    Sam : « Et bien je dois t'avouer, que cette semaine s'est passé très longuement. Surtout à cause de ma nouvelle voisine de cours en dessin architectural, qui est amoureuse de moi depuis l'école primaire, elle n'a toujours pas compris qu'elle m’insupportait. Mis à part ça, ça va relativement bien. Et toi? » Je pris un instant pour respirer après ce monologue puis je repris la parole: « Oui je suis seul, du moins plus maintenant, puisque je suis bien décidé à te monopoliser toute la soirée, voir même toute la nuit »
    Calamity : « Je vais moyennement bien. La semaine est terminée c’est déjà un bon point. Me monopoliser ? Je veux voir ça.. Comment vas – tu t’y prendre ? »

    La jeune femme écoutait ce qu’il venait de dire. Apprenait également qu’il avait une admiratrice et qu’elle l’insupportait. Elle s’imaginait déjà comment cela devait se passer. Une folle furieuse après lui et Sam prenant jambe à son cou. Elle se retourna ensuite vers lui et le questionna sur le comment il allait agir pour la monopoliser toute la soirée. On pouvait clairement voir sur le visage de la jeune femme que cela était loin de la gêner. La soirée s’annonçait bonne et enrichissante. Elle attrapa son verre et se fit pivoter sur son tabouret pour lancer une perche à Sam :

    Calamity
    : « Suis moi, on va aller se poser plus loin. Du moins, si cela te tente.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A night with .. Him || Sam   

Revenir en haut Aller en bas
 
A night with .. Him || Sam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Dark Night
» [Paris by night] Duchesse Élisabeth de Northfolk et Angie Patricks
» [Paris by night] Manuela de la Vega + Elise de Rochebrune
» [Paris By night] Abel - personnage de Jeremy
» Mon Amber Dark & Stormy Night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPLESHIPS :: •• NEW YORK CITY ; :: « To Night » :: The Ecstasy-
Sauter vers: